Guide Des Vins Du Languedoc

Edition du 27/12/2016
 

Mas de DAUMAS-GASSAC

Coup de cœur

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Daumas Gassac, c’est d’abord un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a découvert qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...).


Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares... L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne du Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations (trois semaines), élevage bois durant 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... Sur place, comme nous l’avons fait, on excite nos papilles avec ce grand Mas de Daumas Gassac rouge 2014 (80% Cabernet-Sauvignon, plus 10 cépages différents), au nez puissant où se mêlent la garrigue et les fruits noirs, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, un grand vin racé qui poursuit son évolution. “Daumas-Gassac rouge 2014 est l’un des millésimes les plus précoces de ces vingt dernières années, nous explique Roman Guibert. On n’a pas l’expression de vins mûrs, bel équilibre entre concentration-alcool-acidité. Ce qui est frappant, c’est cette belle fraîcheur dans les vins, d’ailleurs, c’est un peu notre marque de fabrique à Daumas-Gassac. Belle expression de petits fruits rouges, un peu moins de notes d’épices. Ce sont des vins très digestes grâce au taux d’alcool assez modéré, un vin très accessible jeune mais qui a aussi un bon potentiel de garde.” Le 2013, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges et d’épices, d’une belle structure, très bien équilibré, aux tanins présents, ample et volumineux, bien charnu comme il se doit, de garde. Remarquable 2012, d’une maturité exceptionnelle, de belle intensité, aux arômes de fruits rouges cuits et d’épices, d’une belle charpente, aux tanins puissants, d’excellente garde. Très beau 2011, racé et coloré, concentré, un vin très riche, de belle robe dense et profonde à reflets violines, avec ce nez très expressif de fruits noirs (cerise, cassis, mûre sauvage), et des touches légèrement épicées, de bouche charnue, qu’il faut laisser s’épanouir.  Le 2010, corsé, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois, de truffe et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille), d’une belle ampleur au palais, est un vin puissant et très chaleureux, de très grande évolution.  Splendide Mas de Daumas Gassac blanc 2014, 24% Viognier, 23% Chardonnay, 24% Petit Manseng, 13% Chenin blanc et 16% d’une collection de cépages dont le Courbu du Béar, la petite Arvine du Valais, la Marsanne du Rhône et d’autres grandissimes variétés européennes. Récolte 100 % manuelle. Vinification originale comprenant une macération pelliculaire à 10° pendant cinq à sept jours, fermentation sous Inox à 20/25° pendant trois semaines, filtration alluvionnaire sur terre fossile, ensuite retour dans l’Inox ; enfin, une seconde filtration de sécurité sur plaque avant la mise en bouteilles... Un grand vin, suave comme il se doit, qui sent les noisettes et les fleurs blanches, tout en finale avec ces connotations caractéristiques du terroir de petites fleurs blanches, de rose et de musc, ample et gras. Le 2013 est racé, unique par sa complexité spécifique d’arômes, d’une très grande expression avec ces nuances de narcisse, de poire, de pêche... et toujours ce splendide et délicat côté grillé. Le 2012 est dans la lignée d’une couleur aux reflets verts, au nez très aromatique marqué par des arômes de fruits à chair blanche, charmeur, gras mais avec beaucoup de fraîcheur et de vivacité en bouche, avec des notes d’agrumes et de fruits exotiques au palais, très équilibré et très aromatique. Le 2011, aux senteurs subtiles de petits fruits jaunes mûrs et de pain grillé, est un vin gras mais très frais, d’une belle finale, de bouche riche, fine et persistante. Goûtez l’Albaran rouge 2014, 50% Cabernet-Sauvignon, 50% Syrah, élevage entre 8 à 9 mois en barriques, intense en couleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, aux tanins soyeux. Le rosé Frizant 70% Cabernet-Sauvignon et 30% Mourvèdre, Pinot noir, Sauvignon, Petit Manseng et Muscat, de mousse très fruitée, de teinte soutenue, et cet IGP Pays d’Hérault Faune 2014 50% Viognier et 50% Chardonnay, aux arômes de poire et de fleurs blanches. L’IGP Pays d’Hérault Guilhem rouge, 40% Syrah, 30% Grenache et 30% Carignan, est toujours très charmeur, un vin “comme autrefois”, très abordable comme le Guilhem blanc, 40% Grenache blanc, 30% Sauvignon blanc et 30% Terret blanc, finement bouqueté avec des notes de noisette et de fruits blancs.

   

Mas de DAUMAS-GASSAC

Aimé Guibert et ses Enfants
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
CASCADES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN (r)
MARTINOLLE-GASPARETS (bl)
2 ANES
AURIS (Bl)
FONTFROIDE
LALIS
SAINT-MICHEL LES CLAUSES
CAMBRIEL (bl)
GRAND-ARC
MATTES-SABRAN
VIGN. CAMPLONG
SPENCER LA PUJADE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
BARROUBIO (bl)
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ (bl)
PÉPUSQUE
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (Pic-Saint-Loup) (bl)
AUGUSTINS (Pic-Saint-Loup)
CAPRICES
PAUMARHEL (bl)
TERRES GEORGES
VILLEPEYROUX
ZUMBAUM TOMASI (Pic-Saint-Loup)
AGEL
CAVAILLES
GRAND GUILHEM
PECH-D'ANDRÉ (bl)
OUPIA
LA GRAVE (bl)
(CENTEILLES)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI (bl) (r)
PEYREGRANDES (F) (bl) (r)
FAMILONGUE (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS (bl) (r)
CAVE ROQUEBRUN (bl)
DEVEZE MONNIER
L'ESCATTES
MARMORIERES
METEORE (F)
CLOS BELLEVUE
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES (bl)
GUIZARD
SAUVAIRE
GRANDES COSTES
BOUSQUETTE
REYNARDIÈRE (F)
ARGENTEILLE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
PLAINE-HAUTE (Muscat)
CASA BLANCA (bl)
MAIRAN (IGP) (bl)
MAS ROUS (bl)
Mas de MADAME
MOULINES (IGP)
TERRES DE MALLYCE
SERRES (Malepère)
ANTECH (Limoux)
DOM BRIAL
BARTHE (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(LONGUEROCHE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(ROUDENE)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
ARGENTIES
(VALAMBELLE)
(CROIX CHAPTAL (r)*)
MAS de CYNANQUE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(CLOS SAINT-GEORGES)
RIVES-BLANQUES
ENCANTADE



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
(TRILLOL)
(BORDE-ROUGE)
(ROQUE-SESTIERE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
COUPE-ROSES
(ENTRETAN*)
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(COSTEPLANE)
(MAS NUY)
PECH DE LUNE
(FONTAINE-MARCOUSSE*)
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA
(Philippe NUSSWITZ*)
PIÉTRI-GIRAUD

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de CLARMON


Domaine en Bio avec Ecocert qui compte un peu plus de 18 ha. Il tire son nom des deux filles des propriétaires, Clara et Manon. Le domaine est constitué de plusieurs parcelles d'une superficie totale de 10 ha encépagés de Carignan, Syrah et Grenache, dont une partie en AOC Minervois. Le domaine a également une activité oléicole, et a planté, en 2006, 1 ha de chênes truffiers. Coup de cœur pour leur Minervois cuvée Hommage 2012, de jolie robe intense, puissant en bouche, aux tanins fermes et bien équilibrés, à la fois riches et soyeux, au nez de sous-bois et de griotte, à déboucher, par exemples, sur des magrets de canard en croûte de sel ou un jarret de veau aux cèpes séchés. Le Minervois cuvée Manon 2011 (Carignan, Syrah et Grenache), élevé 12 mois en fûts neufs, commence à se dévoiler, de robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), d’une belle ampleur, de très bonne évolution. Tandis que le Minervois cuvée Clara 2012, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, est charpenté, riche et fondu à la fois. Très séduisant Carthagène Vin Doux Liquoreux Grappes Gourmandes 2013, marqué par une palette aromatique importante (fruits cuits, figues...), de couleur intense et de bouche très soyeuse, tout en structure et parfums, d’une jolie persistance. Goûtez l’IGP d’Oc blanc Chardonnay, qui allie finesse et suavité, aux notes de noisette et de coing, et la cuvée Grain de Fraîcheur rosé fruité, avec ces arômes de fleurs fraîches et de framboise mûre, de bouche friande et ferme à la fois. Préparation et vente de produits régionaux, ce qui est une bonne opportunité de découvrir les recettes du pays (huile d’olive, vinaigre de vin, olives et tapenades...).

Frédérique et Denis Josserand
16, place du Château
11200 Tourouzelle
Téléphone :04 68 41 60 12 et 06 15 87 19 75
Télécopie :09 70 63 41 26
Email : domaine@clarmon.fr
Site personnel : www.clarmon.fr

Château FABAS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 63 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des vins intenses, complexes et expressifs. Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. “En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté ces dernières années. Nous avons donc acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.” “Le 2014 nous promet des vins assez légers, nous dit Loïc Augustin, pas trop d’alcool ce qui plaît aux consommateurs, les Syrahs étaient bien mûres. Nous n’avons pas poussé trop l’extraction, nous privilégions le fruit. Ce sera un millésime très agréable à déguster rapidement. De toutes manières, au Château Fabas, nous n’aimons pas les vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.” Superbe Minervois cuvée Seigneur 2012, né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. Le vin est charnu, avec des notes prononcées d’épices, des arômes de fruits confits. Le Minervois Le Moural 2012, avec un peu moins de structure que la Cuvée du Seigneur, tout en rondeur, aux arômes de cerise confite. Le Minervois Serbolles blanc 2014 (base de Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure.

Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82
Télécopie :04 68 78 22 61
Email : chateaufabas@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. C’est chez cette charmante et passionnée propriétaire que nous avons organisé notre dégustation en invitant les meilleurs vignerons du Languedoc. On a, de chez elle, un magnifique point de vue sur les vignobles, collines et vallées du pays. Un beau domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes. Les vins sont très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. “Grâce au beau temps, nous raconte Marie-Geneviève Boudal-Benezech, les raisins ont été récoltés à maturité optimale, et, de ce fait, cela donne un superbe millésime où se retrouvent, fruité, fraicheur, une acidité modérée, une belle évolution, qui sont les prémices d'un vin de garde. Nous prévoyons des plantations pour renouveler les trop vieilles vignes.” Les millésimes en vente en 2016 : 2013 et 2014. Nous avons été récompensés par une médaille d'Or pour le 2013 aux Caves Particulières à Paris.” Formidable Faugères cuvée Marie Laurencie 2013, Grenache 40%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, Carignan 10%, rendement de 25 hl/ha... l’un des plus grands vins de la région, très typé, aux tanins mûrs et fermes à la fois, riche et fondue, au nez où se mêlent la fraise des bois, le pruneau, la truffe et l’humus, charnu comme il se doit, d’une finale persistante aux nuances de fumé, de mûre et d’épices, de belle garde. Avec une spécificité tout aussi typée, le Faugères cuvée Charlotte 2012, 80% Syrah, 10% Grenache et 10% Mourvèdre, de bouche mûre, de très bonne base tannique, est coloré, au nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent la griotte, la prune et une touche poivrée, un vin qui poursuit une belle évolution. Le Faugères Prestige 2012 (40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en partie en barriques, est fidèle à lui-même, mêlant couleur et matière, aux tanins riches et souples à la fois, avec ces senteurs de musc et de fruits macérés en finale. Il y a aussi le Château des Peyregrandes rouge 2013 Bio, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, très parfumé (épices, réglisse...), riche et corsé, aux tanins fermes et ronds à la fois, un vin d’un rouge profond, volumineux en bouche, complexe et corsé, à prévoir avec un curry d'agneau ou un poulet aux olives et aux tomates. Très joli Château des Peyregrandes rosé (Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne), qui développe des senteurs franches et fraîches de fruits (abricot, pêche), tout en finale. Tout en nuances, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2014, Roussane 60 %, Marsanne 40% (terroir : ère primaire, schistes classiques du Faugèrois-carbonifère, altitude: 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), avec des petites notes de pêche jaune et de lis, est un vin ample, élégant, suave et d’une très belle harmonie au palais où se décèlent les fruits exotiques.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
Chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Télécopie :04 67 90 15 60
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

CHATEAU DES PEYREGRANDES


Domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech et ses fils perpétuent la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes, notre exploitation est qualifiée au titre de l’Agriculture raisonnée. Les vins sont très typés "Faugères" : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesses des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le domaine est une exploitation qualifiée au titre de l'agriculture raisonnée, suivant la démarche Terra Vitis et en conversion biologique. “2013 : temps froid, d'où vendanges plus tardives qui se sont terminées le 15 Octobre, nous dit Marie-Geneviève Boudal-Benezech. Il y a eu de la coulure sur les Grenaches mais de très bonnes Syrahs. Ce sont des vins concentrés, fruités, de garde. 2014 : maturité précoce, les blancs et les rosés sont aromatiques, frais, élégants, les rouges ont un peu plus de fraîcheur. ” C’est l’occasion de savourer ce superbe Faugères cuvée Marie Laurencie 2011, Grenache 40%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, Carignan 10%, rendement de 25 hl/ha... Cela donne ce vin de belle intensité, aux arômes de fruits noirs cuits, de poivre et de cuir, aux tanins veloutés mais puissants, de bouche complexe, de garde. Le Faugères Prestige 2011 (40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en partie en barriques, est fidèle à lui-même, au nez d’épices et de cassis mûr, charnu, de robe pourpre soutenu, intense en bouche, aux tanins soyeux. Excellent Faugères cuvée Charlotte 2011, 80% Syrah, 10% Grenache et 10% Mourvèdre, au nez dominé par les petits fruits rouges cuits (groseille, fraise) et des notes de sous-bois, est légèrement poivré au palais, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche chaleureuse. Goûtez également le Faugères blanc 2013, Roussane 60 %, Marsanne 30%, Grenache blanc 10%, d’une belle intensité florale, charmeur, au nez de verveine, qui associe finesse et structure, complexe, avec une finale tout en finesse et fruité, et le Faugères rouge 2012, 50% Syrah et 50% Grenache, coloré et bien charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, de bouche savoureuse.

Marie-Geneviève Boudal - Benezech
11, chemin de L'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Télécopie :04 67 90 15 60
Email : chateaudespeyregrandes@vinsdusiecle.com
Site : chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com


> Nos dégustations de la semaine

Château ARGENTIES


Culture biologique et biodynamique pour ces propriétaires passionnés, qui ont créé leur nouvel univers ici. Vignes de 20 à 50 ans, vendanges manuelles en caissettes, tri manuel sur table, égrappage, parcelles vinifiées séparément en cuves en acier inoxydable, pigeage manuel, jus de goutte uniquement...
J’ai vraiment apprécié leur Languedoc rouge Bio L’Alaric 2014, Grenache, Syrah et Carignan, qui a beaucoup de structure, un vin dense et ample en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris et une pointe de cannelle, à déboucher sur un lièvre à la broche ou un carré de porc au miel (9 €). Le Languedoc rouge Bio Pièce Noble 2014, Grenache et Syrah, au nez puissant, tout en nuances aromatiques où dominent la groseille, la réglisse et les épices, de bouche riche, est un vin très savoureux, encore bien jeune, de garde (16 €).

Famille Grossenbacher

Domaine MONTROSE


Selon la tradition, le Domaine tire son nom de sa situation géographique (mont) par rapport au village de Valros (val des roses) et des amandiers sauvages à fleurs roses qui bordent les terres du domaine. C'est sur ce terroir qu'est installée la famille Coste depuis la fin du XVIIe siècle. Aujourd'hui, ce vignoble de 85 ha allie tradition (agriculture raisonnée) et innovation (vendanges de nuit...).
Présenté dans une bouteille particulièrement élégante, on y déguste cet excellent IGP Côtes de Thongue La Balade des Lézards blanc 2011, du nom du blason des Trois Lézards attribué à leur ancêtre, 30% Viognier, 30% Roussane, 25% Grenache blanc, 15% Rolle, terres blanches argilo-calcaire, terres brunes basaltiques et cailloutis villafranchiens (galets roulets à composante argilo-siliceuse), macération pelliculaire et pressurage direct, certainement l'un des plus jolis blancs que j'ai dégusté dans ce millésime, un vin tout en charme, aux reflets verts avec des arômes de noix et d'agrumes, un vin qui allie élégance et puissance. Le Côtes de Thongue La Balade des Lézards rouge 2011, 60% Syrah, 40% Cabernet-Sauvignon, aux tanins amples, structuré et parfumé, aux notes de mûre et d'épices, un vin très harmonieux, avec une charpente à la fois puissante et soyeuse. Le 2010 est généreux, classique, d'une jolie harmonie entre structure et souplesse, un vin équilibré, dense, aux notes d'humus et de cassis, ample et persistant. Très séduisant Côtes de Thongue La Balade des Lézards Rosé 2012
Goûtez encore le Côtes de Thongue Domaine Montrose rosé 2012, 65% Grenache, 25% Cabernet-Sauvignon, 10% Syrah. tout en bouche, aux notes de petits fruits très mûrs, à déboucher sur des crevettes, et le blanc 2012, 100% Viognier, terres blanches argilo-calcaire, terres brunes basaltiques et terres argilo-sableuses. C'est bon et c'est bien. Aucune hésitation, donc.

Bernard et Olivier Coste

Domaine GALTIER


Le mas actuel est typiquement languedocien, construit en 1756 par le médecin du village avec sa tour carrée utilisée comme pigeonnier, son four à pain de forme arrondie et ses caves enterrées sous les bâtiments. Le domaine est entré dans la famille Galtier-Carbonne dans les années 1948, replanté et agrandi par le grand-père de Jean Carbonne qui le lui a confié en 1982. En 1996, Jean et son épouse, Lise, décident de développer la commercialisation. Lise Carbonne, œnologue, modifie l’encépagement du vignoble, modernise la cave et crée un caveau de vente, animant des balades l’été, dans le vignoble. Charte agriculture durable Terra Vitis depuis 2002.

Beau Coteaux du Languedoc Kermes 2011, 45% Grenache, 35% Syrah, 20% Mourvèdre, uniquement des vignes de plus de 20 ans, sur un sol argilo-calcaire datant du miocène et du bartonien (élevage : 80% sont conservés en cuves sous gaz inerte et 20% en barriques de un et 2 vins pendant 12 mois), un vin au nez bien persistant où dominent des notes de griotte, de poivre et d’épices, riche et long en bouche, aux tanins amples, d’excellente garde. Le 2010 est un vin de caractère, coloré, d’une belle charpente, riche, tout en harmonie, gras et fruité, aux notes de mûre et de sous-bois. Savoureux Saint-Chinian l’Accompli rouge 2011, 65% Syrah, 35% Grenache, macération courte de 6 jours sur le Grenache pour garder le fruit et de 12 à 15 jours pour le Syrah, élevage en demi-muids de 1/3 de l’assemblage, classique et concentré, alliant finesse et structure, ampleur et charnu, de couleur intense, charpenté, aux tanins harmonieux. Se goûtant parfaitement actuellement, le 2009 est marqué par des nuances de cassis mûr et de poivre, souple et vigoureux à la fois, et convient particulièrement aux plats épicés.
Le Coteaux du Languedoc Ostrea blanc 2011, 45% Grenache, 35% Roussane, 18% Rolle, 2% Viognier, fermentation en barriques neuves de la Roussane, du Grenache et du Rolle, puis élevage en barriques pour les trois, avec des senteurs de noix et d’agrumes, est un vin rond au nez comme en bouche, vif et dense à la fois, persistant et aromatique, d’une belle finale, toujours très abordable.

Le Saint-Chinian l’Obstinée rouge 2012, 60% Syrah, 40% Grenache, certifié en agriculture raisonnée et adhérent à la Charte Terra Vitis, vinification séparée de chaque cépage, macération courte de 6 jours sur le Grenache pour garder le fruit, de 15 jours pour le Syrah, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, est gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche. Le 2010, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, poursuit une excellente évolution.

Jean et Lise Carbonne

> Les précédentes éditions

Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015

 



Château des PEYREGRANDES


Domaine Les CASCADES


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château du GRAND-CAUMONT


Château MIRE-L'ÉTANG


Cave de ROQUEBRUN


Domaine de La VIEILLE


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Domaine de BARROUBIO


Château FABAS


Domaine GUIZARD


Château GRAND-MOULIN


Mas de DAUMAS-GASSAC


MAS DU NOVI


Domaine BERTRAND-BERGÉ



EARL GUY MALBETE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE ALAIN VIGNOT


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE LAUBERTRIE


SCE DU CLOS BELLEFOND


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHATEAU LA GALIANE


CHARLES SCHLERET


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DE GUEYZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales